Monastère Saint Silouane

Saint Joseph

27/12/2020 Mth II, 13-23

A
u nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen
Parmi les différents personnages qui ont un rôle à jouer autour de la naissance du Christ, j’aimerais aujourd'hui vous parler de l’un d’entre eux : St Joseph, l’époux de la Vierge Marie. En effet – et nous venons de l’entendre dans ce récit, comme dans le récit de la Nativité – Joseph a un rôle à jouer mais un rôle qu’il joue dans une humilité remarquable. Il est averti par l’Ange qu’il doit quitter l’endroit où est né Jésus et avec Marie et Jésus ils doivent s’enfuir pour éviter que l’enfant soit tué par Hérode ; Joseph spontanément obéit à l’ange, prend Marie et l’enfant et va en Egypte, puis au bout de quelques temps, après la mort d’Hérode, l’ange se manifeste à nouveau et dit à Joseph : « Prends Marie et l’enfant et rends-toi dans la terre que je t’indiquerai ». Joseph obéit et en même temps apprend que Archelaüs a remplacé Hérode qui est mort et que c’est également un tyran ; il est inquiet pour la famille et l’ange lui apparaît à nouveau et lui dit : « Prends Marie et l’enfant et va vers Nazareth où tu t’établiras ». A chaque fois Joseph, humblement, obéit à l’ange sans discuter et exécute ce qui lui est proposé. Lors du récit que nous avons entendu le jour de Noël, on voit que Joseph, - et d’ailleurs dès l’Annonciation - est troublé par ce qu’il apprend : sa fiancée est enceinte mais comme il est humble et qu’il ne veut pas créer de soucis à sa fiancée, il décide de la répudier en secret et c’est alors que l’ange s’approche de lui et lui dit : « Ne crains pas Joseph. De Marie naîtra un enfant par l’opération de l’Esprit-Saint ». Et Joseph dès cet instant prit Marie avec lui. Il obéit. Il ne comprend pas forcément ce qui se passe ; qui le comprendrait ? Mais il obéit et humblement exécute ce que l’Ange lui a proposé. On voit que sur l’icône qui représente la Sainte Nativité Joseph se trouve, dans un coin de l’icône et il est dans une attidude d’interrogation se demandant toujours ce qu’il s’est passé ; on le voit en face d’un personnage qui n’est autre que le démon qui essaye de le détourner de la vraie, qui essaye de mettre le doute dans son esprit mais Joseph ne cède pas au démon ; il rejoint Marie et veille sur elle et sur l’enfant. Pour nous Joseph devient un modèle, un modèle d’effacement car mis à part ces instants, ces moments que nous venons d’entendre, on ne parlera pratiquement plus de lui ; il s’effacera totalement ; il laissera grandir son fils, l’aidera certainement, le fera probablement travailler à son établis de charpentier mais en s’effaçant ; en priant son Dieu certes dans le silence et sans comprendre vraiment ce que signifie cet évènement, il poursuit son chemin auprès de Marie, assistant tous les jours cette famille pour qu’elle puisse vivre dans la dignité et selon ce qui convient. Voilà un exemple remarquable pour nous, pour chacun d’entre nous. Il nous arrive dans nos vies à certains moments d’être dans le doute, de nous demander pourquoi cela nous arrive-t-il, de ne pas comprendre l’évènement mais sommes-nous suffisamment à l’écoute de Dieu, à l’écoute du message de Dieu ? Sommes-nous suffisamment abandonnés à la proposition qui nous est faite ? Peut-être, et si nous le sommes c’est grâce à Dieu et bien souvent, il faut le reconnaître, nous cherchons à comprendre par notre raison ce qui se passe et nous ne comprenons pas jusqu’au moment où, par la grâce, Dieu nous permettra tout simplement d’accéder à sa demande, d’agir selon son commandement et d’avancer sans trop savoir où l’on va. Si nous examinons nos vies nous nous apercevrons que, dès notre enfance, Dieu a un projet sur nous et qu’il va mener ce projet jusqu’à la fin de notre vie, à certains moments, d’une manière incompréhensible à notre raison ; nous ne savons pas pourquoi Il nous appelle dans telle ou telle direction, pourquoi Il nous invite à nous marier, pourquoi Il nous invite à devenir moine, pourquoi Il nous invite à choisir tel service dans l’Eglise ; il n’y a pas d’explication logique car Dieu est totalement illogique ; c’est nous qui voulons être logiques, c'est-à-dire raisonnés mais Dieu n’a pas besoin de raisonner, Il sait ce qu’il y a de meilleur pour chacun d’entre nous et, comme pour Joseph, Il nous indique au fur et à mesure des étapes de notre vie, ce que nous avons à faire ; bien sûr à nous de correspondre à ces invitations, de ne pas nous tourmenter face à l’incompréhension du message mais d’agir, d’obéir, humblement, simplement, en s’effaçant.
Que St Joseph nous aide, soit un modèle pour nous et qu’il nous fasse comprendre par la grâce de Dieu combien nous devons être à son image effacés, abandonnés, vivant humblement et obéissant à tout ce que Dieu nous propose dans notre vie.

Amen