Monastère Saint Silouane

La paix du Christ

La paix du Christ

16/5/2017 Jn VIII, 51-59


Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen

… Le Christ traversait ainsi une foule qui voulait l’agresser mais si le Seigneur a pu poser un tel acte c’est, d’une part, parce qu'Il connaissait sa propre mission et Il l’a exprimé justement quelques temps avant devant les Juifs et aussi parce qu'Il avait dans son cœur l’humilité. Il dit : « Ce n’est pas moi qui ai à me glorifier par moi-même. Si je me glorifie, c’est que mon Père me glorifie. Autrement dit, Il ramène tout son pouvoir, tout ce qu’Il peut exercer sur cette terre à la gloire du Père. C’est au travers de cette humilité qui entraîne la paix intérieure que le Seigneur peut avancer au milieu de ceux qui lui vouaient de la haine. On peut penser aussi que le Seigneur, s’il traverse cette foule haineuse, malgré tout, les aime, malgré ce qu’ils disent, malgré ce qu’ils font. Il les aime parce qu'Il les considère comme ses enfants qu’Il a créés. Si nous réfléchissons un peu, nous comprenons que le Seigneur Jésus est notre créateur, alors nous pouvons dire, comme l’a dit le Saint Starets Thaddée, que tous les hommes de la terre sont chrétiens. C’est une parole forte inattendue que de dire cela, pourtant si nous réfléchissons, puisque le Seigneur a créé l’homme, à partir de là, l’homme est marqué du sceau du Christ, qu’il le sache ou qu’il ne le sache pas. Qu’il le sache ou non, la forme devient un peu secondaire. Nous autres chrétiens nous avons cette responsabilité, comme je vous le dis souvent, de témoigner de notre christianisme, non pas d’une manière glorieuse, vaniteuse, orgueilleuse mais d’une manière humble comme le Christ en aimant, en allant jusqu’à aimer nos ennemis puisque le Christ nous l’a proposé. Aimer nos ennemis ce n’est pas uniquement penser à ceux qui nous tuent ou nous martyrisent c’est aussi aimer ceux qui sont tout près de nous, ceux qui vivent dans notre communauté, dans notre famille, qui, à certains moments se positionnent comme nos ennemis ou bien tout simplement parce que nous, nous les regardons de telle façon que nous les faisons devenir nos ennemis. Et le Seigneur dit de les aimer d’une manière pacifique, simple, sans grande parole, comme Lui en traversant la foule dans la paix, en traversant la vie dans la paix, en traversant les vicissitudes dans la paix.
Que Dieu nous donne cette paix.

Amen