Monastère Saint Silouane

Saint Basile

1/1/2021 Lc II, 20-21, 40-52 Lc VI, 17-23

A
u nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen
Nous célébrons aujourd'hui deux fêtes, la Circoncision du Seigneur et la St Basile. La première fête est une fête secondaire, ce n’est pas une des dix grandes fêtes et nous fêtons en même temps St Basile qui fut un des grands évêques du groupe que l’on a appelé les Capadociens ; il vécut au 4ème siècle et c’est certainement un des plus grands liturges dont nous ayons le bénéfice aujourd'hui ; il a écrit une partie de la Liturgie que nous connaissons aujourd'hui puisque toutes nos Liturgies ont évolué dans le temps pendant plusieurs siècles avant d’être fixées vers le 8ème, 9ème siècle mais l’essentiel de ce que nous possédons dans la Liturgie de St Basile c’est lui qui l’a écrit ; et St Jean Chrysostome s’est inspiré de ce qu’avait écrit St Basile ; en fait, lorsque nous sommes attentifs à cette Liturgie de St Basile et aux prières que nous disons, nous voyons qu’il y a là une véritable théologie ; il y a plus qu’une simple prière, il y a un enseignement fort, accompagné de prières certes, mais un enseignement extrêmement fort qui peut effectivement être qualifié de théologique. Pourquoi ? Parce que le but de la théologie n’est pas d’obtenir une science, n’est pas d’obtenir un savoir, le but de la théologie c’est de se rapprocher le plus possible de Dieu ; bien sûr il y a des théologiens académiques qui font des études spécifiques pour apprendre toutes les données théologiques que nous connaissons pour ensuite les dispenser à ceux qui ne les connaissent pas ; mais il y a pour nous tous la possibilité d’être théologiens et tout particulièrement au travers de cette Liturgie ; vous allez voir, soyez attentifs à tout ce qui va être dit aujourd'hui et à chaque fois qu’il y aura la Liturgie de St Basile ; vous allez voir que tout le mystère du salut s’y développe entièrement ; or quoi de mieux pour connaître Dieu que de s’approcher le plus possible du mystère du salut, notre mystère à nous, celui qui a un impact sur nous pour nous sauver ; St Basile a eu cette idée, ce génie de reprendre tous les éléments du salut et de son mystère, de les introduire dans cette Liturgie pour nous faire comprendre que le Seigneur est venu sur terre, nous a laissé ce sacrement de l’Eucharistie pour que nous puissions en bénéficier et nous rapprocher le plus possible de Lui. Et les prières qui accompagnent cette Eucharistie, ce sont des prières qui nous enseignent sur ce mystère du salut ; soyons attentifs à ces textes ; si nous sommes attentifs, nous pouvons même prendre ces textes-là dans la journée ou dans les autres jours ; en relisant tranquillement certains passages, nous nous apercevrons que la prière vient toute seule au travers de ces textes magnifiques. Vous connaissez probablement l’adage des Pères qui disent que celui qui est théologien prie et que celui qui prie est théologien. Et bien je pense que St Basile cristallise parfaitement cet adage ; effectivement si nous voulons prier et être dans la quête de ce salut qui nous est proposé par Dieu pour nous rapprocher le plus possible de Lui, rien de mieux que cette Liturgie exceptionnelle ; si nous lisons ces textes, nous prions et si nous prions nous faisons de la théologie. Voilà ce que je voulais vous dire à propos de St Basile qui est un des plus grands évêques que nous ayons et qui nous a laissé encore beaucoup d’autres choses que la Liturgie ; bien sûr il nous laissé les grandes règles monastiques et les grandes règles pour les chrétiens qui sont des repères exceptionnels aussi dans le but de découvrir le mystère du salut et d’en vivre. Rendons grâce à Dieu de connaître un tel Saint et d’en avoir un tel bénéfice.
Amen